Aller au contenu principal »

Rechercher sur le site

Vous êtes actuellement sur :

Précautions d'emploi des huiles essentielles

Partagez ces informations :
Les huiles essentielles sont, pour la plus grande majorité, en vente libre dans les magasins. Cela ne veut pas dire qu'elles sont dénuées de danger.

Tout comme vos produits ménagers, vous devez stocker vos huiles essentielles avec la plus grande prudence. Une petite armoire en hauteur sera idéale. Ainsi, vos flacons seront à l'abri de la lumière, et vous veillerez à bien les fermer car les huiles sont très volatiles. Ainsi, vous les conserverez plus longtemps, et surtout, vous préviendrez les risques auxquels pourraient s'exposer les jeunes enfants qui sont toujours attirés par ces petits flacons aux merveilleuses odeurs.

Lorsque l'on achète un flacon d'huile, on trouve parfois une petite notice dans la boîte. Les conseils qu'on y trouve sont souvent d'ordre général, et très rarement sur l'utilisation de l'huile en question. Il faut donc bien connaître les propriétés, les contre-indications et la toxicité de chaque huile pour pouvoir les utiliser en toute sécurité. Il faut absolument s'assurer que l'huile est chémotypée, ce qui permet de connaître précisément les molécules contenues dans l'huile essentielle. C'est cette condition seule que l'on pourra se prémunir contre une éventuelle toxicité en appliquant les précautions d'emploi que l'usage de celle-ci nécessite, et dans tous les cas, se garantir une efficacité appropriée en rapport avec l'action recherchée

Lorsque l'on utilise une huile pour la première fois, il faut faire un test de tolérance. Ce test sera à renouveler à chaque fois qu'on achète un nouveau flacon même s'il s'agit d'une huile essentielle que vous avez l'habitude d'utiliser, car d'un laboratoire à l'autre, d'un lot à l'autre, des petites variantes sont observées et peuvent entraîner des réactions différentes.

Les premières précautions :

Les huiles essentielles ne s'utilisent jamais :

  • Chez les femmes enceintes ou allaitantes, sauf avis d'un aromathérapeute expérimenté
  • En injection
  • Dans l'oeil, même diluées On choisira un hydrolat (appelé également hydrosol aromatique ou eau florale) en bains d'yeux, ou appliqué à l'ide d'une compresse.
  • Dans le conduit auditif. On utilisera la voie péri-auriculaire. Pour cela, on fera une petite mèche de coton sur laquelle on déposera quelques gouttes d'huile essentielle. Cette mèche de coton sera enroulée à l'extérieur et tout autour du pavillon de l'oreille. Les principes actifs de l'huile agiront par contact avec la peau.
  • On ne les applique jamais pure sur les muqueuses ano-génitales. Il faudra les diluer dans une huile végétale.
les huiles essentielles s'utilisent avec prudence et discernement chez les enfants. D'autant plus s'ils ont moins de 6 ans et chez les bébés.

Lorsqu'on a utilisé une huile essentielle, il faut toujours se laver les mains avec application.

Faire le test de tolérance :

Les huiles essentielles ont une affinité avec la peau. Elles la pénètrent très facilement. Et une fois qu'une huile essentielle a pénétré le corps, on ne peut plus la rattraper ! C'est pour cela qu'avant d'utiliser une huile essentielle, par voie interne comme par voie externe, il faut impérativement faire un test de tolérance. Pour cela, assurez-vous que l'huile ne contient pas de Phénols en trop forte quantité. Les huiles qui en contiennent ne doivent en aucun cas être appliquées pures sur la peau, car elles sont particulièrement irritantes. C'est le cas par exemple de la Cannelle de Chine et de Thym vulgaris CT thymol

Déposer une goutte de l'Huile essentielle dans le pli interne du coude. Attendre 10 minutes et observer les éventuelles réactions cutanées. Si il n'y a aucune réaction, vous pouvez utiliser cette huile. Si une irritation apparaît, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas utiliser cette huile, mais qu'il faudra la diluer en fonction dans une huile végétale. Une exception toutefois avec la Gaulthérie couchée qui est rubéfiante (qui provoque une rougeur de la peau). Donc si une rougeur apparaît, celle-ci est normale.

Le respect des indications :

Que cela concerne le nombre de gouttes, la fréquence des applications ou la durée du traitement, ces indications sont à respecter impérativement. Augmenter la fréquence des prises ou la quantité d'huiles essentielles ne rend pas le traitement plus efficace, par contre, il est certain que cela augmente la toxicité et que cela risque d'entraîner des effets secondaires plus ou moins dangereux.

La projection dans l'oeil :

Une projection dans l'oeil peut arriver lorsque l'on ouvre un flacon, ou lorsque l'on se frotte les yeux juste après avoir utilisé une huile essentielle. Dans ce cas, il faut immédiatement faire couler de l'eau fraîche dans l'oeil ouvert, pendant une à deux minutes, avec un jet suffisamment puissant afin d'en extraire les éventuels résidus. Ensuite, il faut appliquer une compresse imbibée d'une huile végétale contre la paupière pendant une dizaine de minutes. L'huile avec laquelle vous faites votre sauce à salade conviendra parfaitement. Ensuite, il faut consulter un spécialiste afin de s'assurer qu'il n'y a pas de lésion. Pratiquez de la même manière en cas de contact avec les organes génitaux, l'intérieur de l'oreille ou du nez.

Ingestion massive :

Si vous avez des enfants dans votre entourage, il faut conserver vos huiles essentielles hors de leur portée, car ils sont attirés par ces petits flacons qui sentent bon. Mais si malgré ces précautions un enfant avale de l’huile essentielle, il faut lui donner immédiatement un ½ litre d’huile d’olive à boire pour que l’huile essentielle se "réfugie" dans l’huile végétale. On peut également lui faire avaler des comprimés de charbon. Dans tous les cas c’est extrêmement grave et il faut appeler le centre anti-poison de toute urgence.
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Newsletter

Newsletter